• Accueil
  • > Archives pour novembre 2008

CLAUDE LÉVI-STRAUSS « CENTENAIRE AUJOURD’HUI … « 

Posté par Mylène KHELID le 28 novembre 2008

upl8585photocolloquelevistrauss.jpg

Une petite pensée pour un Grand Homme, Claude Levi Strauss né le 28 novembre 1908 à Bruxelles, Professeur honoraire au Collège de France et membre de l’Académie française, qui compte parmi les fondateurs de la pensée structuraliste.

Ethnologue,  anthropologue et même philosophe,  il entre dans La Pléiade pour être publié de son vivant. Mais qui est cet être qui se dit « sans identité » mais pourtant consacre toute son existence à décrypter celle des peuples les plus retirés du monde moderne à travers les mythes.

C’est ainsi que Claude Lévi-Strauss, auteur d’une des plus grandes œuvres de la pensée française du vingtième siècle devient lui même le mythe, tant il  sait étonner par un flair exceptionnel en ethnologie et pour le comprendre il faut lire ses oeuvres, le parcourir pour vivre avec lui ses démonstrations les plus rationnelles et riches. 

Médaillé d’or du CNRS en 1967, il fête aujourd’hui la centième année de sa venue au monde qui marque ainsi l’ethnologie et l’anthropologie d’une trace indélébile et mais aussi les plus féconds travaux en sciences humaines…

Son histoire  est et demeure un rayonnement éclatant qui n’aura d’équivalent dans la pensée actuelle, d’ailleurs il évoque lui-même ce monde actuel qui l’inquiète, le verra partir mais qu’il n’aime pas… Quel amateur en « ethnologie » ne le comprendrait pas, et quelle politique pourrait s’inspirer de cette sombre pensée pour améliorer la condition humaine ?

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Envoyé par wernerbh

Sources Wikipédia

Alors, joyeux anniversaire Monsieur Lévi Strauss, un homme « Grand », tant par son « Nom que par son Ame »…

Milla

Publié dans Anniversaire, évènements, Claude Lévi Strauss, reflexions, Sagesse | 17 Commentaires »

DAVID MCWILLIAMS « DAYS OF PEARLY SPENCER »

Posté par Mylène KHELID le 21 novembre 2008

Décidément j’ ai un peu de mal à quitter l’Irlande mais cette fois avec un flash back sur les années 60 avec ‘Un  petit bonhomme’ hors du commun nommé  David McWilliams né le 4 Juillet 1945 à Cregagh aux alentours  de Belfast. Il  sera fortement Inspiré par Buddy Holly et très tôt il apprendra  à faire vibrer ses premières cordes   puis,  alors qu’il bénéficie de l’orchestration et arrangements de Mike Leander,  l’arrangeur  des Rolling Stones, ses premiers albums  le  propulsent dans le Top 40 britannique…  

Mais, c’est en 1967 qu’il démarre vraiment avec « The Days Of Pearly Spencer », une superbe chanson  ou plutôt une merveille de pop dans laquelle des violons  emballent le refrain et « le coeur » vers les hauteurs. Quand aux paroles, il est dit qu’elles  reflètent  vraiment  la grandeur d’âme de l’écrivain David MC Williams qui, dans sa plus profonde humanité et empathie envers  ceux qui vivent en marge de la société, avait dédié cette chanson  à un sans-abri d’Ballymena avec qui il s’était  lié d’amitié.

Fort heureusement,  les années 60 hantent toujours et encore les mémoires si bien que Le groupe «  Soft Cell » chantera à nouveau l’inoubliable  «petit bijoux »  pour connaitre à son tour les sommets des charts en 1992…

Finalement, David MC Williams aura connu une brève célébrité durant laquelle il cumulera tout de même  neuf albums dont deux compilations avant de « décéder » le 8 Janvier 2002 à l’âge de 56 ans, mais sa disparition sera à peine médiatisée ! Alors, chiche qu’on le fasse re vivre en 2008, juste pour penser que même si les années passent, « The Days Of Pearly Spencer »perdurent, quelque part…

Image de prévisualisation YouTube

Envoyé par  potatoscone

Milla

Publié dans Années 60, crise du logement, Nostalgie, reflexions | 10 Commentaires »

 

Les petits chevaux de Tarqu... |
_*MoN DeLiRe A mWa !!!*_ |
cookiemonchien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Berger y-es-tu ?
| FRANCK51100
| Arkan et Baia "Braques de W...