CLAUDE LÉVI-STRAUSS « CENTENAIRE AUJOURD’HUI … « 

Posté le 28 novembre 2008

upl8585photocolloquelevistrauss.jpg

Une petite pensée pour un Grand Homme, Claude Levi Strauss né le 28 novembre 1908 à Bruxelles, Professeur honoraire au Collège de France et membre de l’Académie française, qui compte parmi les fondateurs de la pensée structuraliste.

Ethnologue,  anthropologue et même philosophe,  il entre dans La Pléiade pour être publié de son vivant. Mais qui est cet être qui se dit « sans identité » mais pourtant consacre toute son existence à décrypter celle des peuples les plus retirés du monde moderne à travers les mythes.

C’est ainsi que Claude Lévi-Strauss, auteur d’une des plus grandes œuvres de la pensée française du vingtième siècle devient lui même le mythe, tant il  sait étonner par un flair exceptionnel en ethnologie et pour le comprendre il faut lire ses oeuvres, le parcourir pour vivre avec lui ses démonstrations les plus rationnelles et riches. 

Médaillé d’or du CNRS en 1967, il fête aujourd’hui la centième année de sa venue au monde qui marque ainsi l’ethnologie et l’anthropologie d’une trace indélébile et mais aussi les plus féconds travaux en sciences humaines…

Son histoire  est et demeure un rayonnement éclatant qui n’aura d’équivalent dans la pensée actuelle, d’ailleurs il évoque lui-même ce monde actuel qui l’inquiète, le verra partir mais qu’il n’aime pas… Quel amateur en « ethnologie » ne le comprendrait pas, et quelle politique pourrait s’inspirer de cette sombre pensée pour améliorer la condition humaine ?

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Envoyé par wernerbh

Sources Wikipédia

Alors, joyeux anniversaire Monsieur Lévi Strauss, un homme « Grand », tant par son « Nom que par son Ame »…

Milla

17 commentaires pour « CLAUDE LÉVI-STRAUSS « CENTENAIRE AUJOURD’HUI … «  »

  1.  
    Emmanuel
    28/11/2008 | 15:57
     

    Merci pour ces vidéos passionnantes qui remontent déjà à… 1972 !
    Si le coeur vous en dit : ma contribution au centenaire de Lévi-Strauss, c’est ici : http://ilestcinqheures.wordpress.com

  2.  
    herbé
    30/11/2008 | 16:22
     

    Ouais, ben…

    Vu les derniers développements de l’actualité, je commence à me dire que si ce n’est pas toi qui as raison concernant la politique, c’est certainement Lévi-Strauss.

  3.  
    Franck
    30/11/2008 | 20:02
     

    Oui, un sacret bonhomme… Mais où est la relève ?

  4.  
    herbé
    30/11/2008 | 21:11
     

    Evidemment…

    Où est passé l’objet de son étude ?

    Et que reste-t-il de l’homme ?

  5.  
    01/12/2008 | 11:24
     

    eh oui, une autre paire de manches pour la relève ! mais pas de panique, des ethnologues il y en reste encore et quelques soit l’évolution, on en formera toujours puisque d’une contrée a l’autre, les peuples garderont leurs différences…

    tiens un revenant Robert, quoi de neuf depuis ? toujours fervant sarkozyste ? content du programme en vigueur ? je te taquine hein !!!

    bah pour « l’étude » de ce Grand Monsieur, c’est un peu comme les plus beaux écrits des plus grands humanistes que l’ère du scientisme a fait oublier, reste à plonger dans ces oeuvres en oubliant le reste du monde en attendant des jours meilleurs, valorisants et surtout propice a la réflexion sur la condition humaine… :-)

  6.  
    LEO SRAUSS
    01/12/2008 | 11:25
     

    Je dirais aussi quel politique saurait S inspirer DE sa pensée désenchantée ?

  7.  
    01/12/2008 | 11:38
     

    @ LEO SRAUSS

    bah déjà, je ne sais s’il existe une anthropologie de gauche et une de droite ou celle des extrémes, ce sont ses travaux qui peuvent aider le politique quelqu’il soit à éveiller sur la condition humaine… pour ma part je pense qu’il faudrait presque « des sages » a la tete des Etats quoi ;-)

  8.  
    Hub
    03/12/2008 | 0:25
     

    Le problème Milla c’est que sagesse et pouvoir sont difficilement conciliables, surtout par les temps qui courent où le réel pouvoir n’est plus entre les mains des états-nations mais dans celles des institutions supra-nationales (FMI, OMC, OCDE, BM…) qui oeuvrent pour les intérêts des classes dominantes. On est donc très loin aujourd’hui de cette sagesse humaniste prodiguée par Levi-Strauss. Nous serions plutôt en plein dans une sorte de fascisme économique contre lequel même un homme d’état éclairé ne pourrait pas faire grand chose, tant nous sommes de plus en plus résignés parce qu’enchaînés au reste du monde qui va dans le mur.
    Bon, à part ça, la soupe de ce soir était très bonne et je me suis régalé! ;o)

  9.  
    03/12/2008 | 0:48
     

    soupe de potiron… idem, un régal, meilleur que les petits pois mdr
    nos idées se rejoignent, je te suis complètement dans ton raisonnement, c’est le moyen age qui revient en force, l’histoire se répéte :-p

  10.  
    herbé
    03/12/2008 | 22:20
     

    oui mais moi tu comprends depuis qu’il est question que Sarko détecte les futurs pauvres dès le plus jeune âge pour leur venir en aide…j’ai préféré arrêter la politique.

    J’ai bien acheté le Canard enchaîné, m’enfin….

  11.  
    04/12/2008 | 1:35
     

    le même match de tennis perdure depuis des décennies pour avantager les mêmes, mais étant donné le contexte en 2007 déjà, l’inflence des US et cette mondialisation merdique, c’était a prévoir, les gens n’ont rien vu venir, dommage… perso, je suis devenue a-politqiue ! :-)

  12.  
    Robert berthelot
    06/12/2008 | 9:08
     

    De toute façon, je vais te dire, je n’ai jamais voté pour Sarkozy, j’ai voté contre Ségolène Royal, comme également à l’occasion contre le Parti Socialiste.

    Faut-il s’abstenir ou voter noir ?

  13.  
    06/12/2008 | 17:46
     

    laisse tomber Robert, çà m’est égal, je ne sais ce qu’il vaut mieux, je ne suis ni juge ni maitre à penser, chacun fait selon sa conscience ;-)

  14.  
    choule[bnkr]
    06/12/2008 | 19:15
     

    quand je pense qu’on ne m’a jamais enseigné ce grand homme à l’école, du collège au lycée, pas même fait lire le moindre texte, c’est vraiment incroyable.

  15.  
    Hub
    10/12/2008 | 15:34
     

    Robert, perso je n’ai toujours pas compris comment des gens sensés ont pu se laisser séduire par un mec comme Sarko… Tout chez lui transpirait déjà l’esbrouffe, le moulin à vent, l’égocentrisme puéril prêt à toutes les compromissions. Pour Royal j’admet que ce n’était pas le top de l’alternative mais dans sa maladresse je perçevais néanmoins un fond de sincérité chez elle…
    De toute façon c’est trop tard pour se poser des questions, que les déçus, ceux qui n’ont rien vu venir, mangent leurs chapeaux… car il va leur falloir, comme les autres, boire le calice du néo-libéralisme forcené jusqu’à la lie avant le feu d’artifice final… européen voir mondial, en espérant qu’il ne nous pète pas trop à la gueule!

    Choule, ce n’est pas demain la veille que l’on comblera cette lacune… Ne compter que sur soi-même pour apprendre que d’autre savoirs existent en dehors du savoir officiel.

    Milla, je suis un peu dans le même état d’esprit que toi, malgré les apparences. Néanmoins à défaut de savoir « ce qu’il vaut mieux » il y a une chose qui ne fait pas l’ombre d’un doute c’est que je sais « ce qu’il ne vaut pas mieux »…

    ;o) BF

  16.  
    Hub
    10/12/2008 | 15:36
     

    « ce qu’il ne vaut mieux pas » sorry!

  17.  
    Robert
    16/12/2008 | 21:45
     

    Pour être franc, je pense que Mitterrand ne valait pas mieux.

Laisser un commentaire

Information pour les utilisateurs
Les retours à la ligne et les paragraphes sont automatiquement ajoutés. Votre adresse e-mail ne sera jamais affichée.
Veuillez prendre conscience de ce que vous postez